Itot Africa

Avec la Covid-19, l’ensemble des secteurs économiques du continent se sont tournés vers le digital pour maintenir un semblant d’activité. “Il y a eu une accélération avec la pandémie. Les entreprises fonctionnent en ligne, les services sont rendus en ligne, et je ne pense pas qu’il y aura un retour en arrière”, observe Yves Mayilamene, directeur des ressources humaines d’Ecobank.

Pour Thierry Lacroix, directeur Afrique du cabinet de conseil Onepoint, “la prise de conscience de l’importance du numérique doit s’accompagner d’une souveraineté des solutions. Or celle-ci ne pourra avoir lieu sans une maîtrise locale des compétences numériques.”

Cette demande en compétences numériques est alimentée à la fois par la croissance économique du continent mais aussi par la digitalisation de secteurs clés de l’économie. Un marché colossal évalué à près de 130 milliards de dollars d’ici à 2030 en matière d’infrastructures, de matériel informatique ou de ressources humaines. D’ici à 2030, 230 millions d’emplois nécessitant la maîtrise des outils numériques pourraient ainsi être créés en Afrique subsaharienne. 

source: https://www.theafricaceoforum.com/fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *